:: L'aventure :: Praedium :: Ravenfield :: En mer Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La liberté a porté de main

avatar

Feuille de personnage
Doriki: 130
Equipage:
Fruit du démon: Aucun
Messages : 19
Date d'inscription : 04/08/2018
Dim 9 Sep - 20:09
Tefila venait de partir du domaine de son maître. Il avait emprunté une embarcation au port en s’enfuyant des lieux. Il ne savait pas trop où se diriger vu qu’il n’avait aucune attache autre que celles qu’il avait dans cette ville. Il avait bien pensé à prendre toutes ses affaires avant de partir et quelques vivres avec lui. La mer était calme, il était encore prêt des cotes donc il n’aurait aucun problème avec ce qu’il avait volé. La barque était simple en soit mais la voile qui la surplombait lui permettait d’utiliser le vent pour se diriger et non la force de ses bras en utilisant des rames.

Le vent venait du sud. Un vent fort et puissant qui menait notre aventurier pour une nouvelle destination encore inconnue. L’ancien esclave sortit sa lame de son fourreau pour vérifier qu’elle n’avait pas été endommagée par la mort de son ancien maître, mais il ne put constater aucun dégât. Il la rangea après avoir huilé la lame pour qu’elle coulisse bien dans son fourreau. Il attrapa une grenade et commença à l’éplucher pour dévorer les grains à l’intérieur. Cela faisait des années qu’il n’avait pas fait ce qui lui passait par la tête et ce que cela était bon pour lui.

L’énergie coulait en lui, l’électrisait. Il aurait pu nager à côté de son navire tellement, il était heureux de ne plus avoir à répondre à qui que se soit. Les voiles se gonflaient avec la force du vent et il partit vers le large. C’est à l’arrivée de la sortie des rives de l’île ainsi que son entrée en haute mer que les difficultés arrivèrent.

Les vagues de la haute mer étaient plus violentes et pernicieuses que celles des côtes. Des tourbillons se formaient à plusieurs endroits alors que les vagues sous-marines se heurtaient aux récifs situés plus en hauteur près de l’île. Il dut batailler ferme pour ne pas se faire prendre par les courants traîtres qui l’auraient mené à sa mort avec les différents tourbillons. Ses bras lui faisaient mal tellement il devait tenir fermement la barre de son gouvernail pour ne pas finir noyer.

Le passage fut long et parut durer une éternité à notre jeune navigateur. Les différents obstacles pour arriver vers la liberté semblaient sans fin, mais après une demie-heure, qui parût durer trois heures pour Tefila, il put s’en sortir.

ENNNNNNNNFIIIIIIIINNNNN LIIIIIIIIIIIIIIIBRE !!

Ce cri venant du cœur sortit tout naturellement de la gorge de notre ancien esclave qui se leva pour crier sa joie au monde. Il ne savait pas encore que la nouvelle de la mort de son maître était en train de se rependre dans son ancien lieu de vie et qu’il était déjà connu comme le meurtrier.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Doriki: 130
Equipage:
Fruit du démon: Aucun
Messages : 19
Date d'inscription : 04/08/2018
Lun 10 Sep - 17:48
Tefila regarda l’horizon. Rien aux alentours hormis l’île de son enfance derrière lui. Il était donc bel et bien parti laissant son ancienne vie derrière lui. Il ne se rendait compte que maintenant qu’il avait gagné sa liberté à la force de son sabre. Quelle ironie ! L’homme qui lui avait fait donner une instruction pour défendre sa fille était mort à cause de ce même enseignement. Il se rassit pour reprendre la barre, il ne voulait pas dériver au gré du vent.

Les nuages étaient hauts dans le ciel. Le vent s’était calmé et bien que les vagues étaient plus puissantes alors qu’il naviguait maintenant hors des cotes il arrivait à ne pas les prendre d’un mauvais angle pour ne pas abîmer et se faire disloquer son bateau. Les dangers en haute mer étaient plus nombreux que près d’un rivage, mais c’était le prix de notre jeune navigateur pour se libérer de ses chaînes. Alors qu’un nuage passait au-dessus de lui et que les cris des mouettes et des goélands retentissaient derrière lui, il eut tout de même un petit pincement au cœur de ne pas avoir pu revoir Robina, celle qui lui avait tout appris sur la navigation et qui lui avait donc offert une échappatoire sans même le savoir.

Il avala quelques grains de la grenade qu’il avait déjà épluchée avant de vérifier quelques paramètres. Le vent venait du sud et le menait donc vers le Nord. Et qui disait Nord disait Baterilla avec la direction qu’il prenait. Il eut une appréhension en calculant cette destination. La ville vers laquelle il se dirigeait ne lui disait rien. Mais il aurait besoin de plus de vivres pour continuer son voyage pour explorer le monde et découvrir tout ce qu’il avait à lui offrir.

L'air se fit plus humide, mais en regardant le ciel, il ne vit pas de nuage d'orage ou de formation lui donnant l'indication qu'il y en avait un qui arrivait sur lui. C'est alors qu'une légère nappe de brume se leva lentement de la mer comme une entité vivante. En à peine une heure le sabreur ne put plus voir ce qui se passait devant lui. Il dut se fier à son instinct ainsi qu'au vent pour ne pas se perdre totalement dans celle-ci.

Quand il ressortit de la brume, il était trempé les gouttes s'étaient attachées à ses vêtements et l'avaient douché. Ses habits lui collaient maintenant à la peau et il dut les essorer avec de les battre au vent et les remettre pour ne pas attraper froid. Ils étaient humides, mais le vent n'était pas glacial et le soleil était haut dans le ciel encore, ils sécheraient dans la journée avec la chaleur corporelle ainsi que les rayons du soleil.

La nappe de brouillard derrière lui, il vérifia tout de même qu'il n'avait pas tourné en rond en retournant sur ses pas, mais il n'eut pas l'ombre d'une vision de son ancienne prison. Il pouvait continuer son aventure vers Baterilla pour refaire le plein de vivres et peut-être même, trouver un autre moyen de transport que cette coque de noix.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Doriki: 130
Equipage:
Fruit du démon: Aucun
Messages : 19
Date d'inscription : 04/08/2018
Mer 19 Sep - 18:33
Après la pluie vient le beau temps, comme le dit le proverbe. Tefila voguait avec un air chaud dans la voile. Rien ne se profilait à l’horizon. Le vent le poussait toujours dans la direction de Baterilla. La nuit allait tomber alors qu’il était encore en haute mer. Il dut trouver une solution pour ne pas dévier de son cap durant son sommeil. Il cala ainsi la barre avec son sabre ainsi que les vivres qu’il avait récupérés avant de partir.

Allongé dans son moyen de transport, il regardait le soleil se coucher lentement en direction de l’horizon. Le temps passa et la lumière du jour s’estompa pour faire place aux faibles lueurs des étoiles et de la lune. Des années qu’il n’avait pas vu le ciel étoilé sans des barreaux à sa fenêtre, et là, il les admirait à l’air libre. Le sentiment d’accomplissement le submergea. Il savait déjà qu’il avait réussi, mais ce moment simple lui rappelait.

Il s’endormit sur cette vision et se réveilla avec les premières lueurs de l’aube. Il récupéra quelques fruits pour manger et vérifia qu’il prenait toujours la même direction avec la boussole. Il avait dévié et se dirigeait maintenant vers l’est, mais il rectifia son cap et repartit vers Baterilla.

Il fallut plusieurs jours de voyage avant d’arriver en vue de la terre. Notre navigateur se rapprochait lentement de la ville et heureusement pour lui, car il n’avait presque plus de vivres dans le sac qu’il avait pris lors de son départ. L’arrivé prêt de la cote fut plus facile que son départ de son île natale. Les récifs étant moins brutes et montant moins rapidement, les courants étaient plus calmes et peu ou aucun tourbillon ne se formaient.

N’ayant pas d’argent pour payer sa place dans le port de la ville dans laquelle il voulait faire escale, il se dirigea vers une crique pour échapper au frais et se ravitailler en utilisant ses « talents ».
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Exploration :: L'aventure :: Praedium :: Ravenfield :: En mer-