:: Avant-tout :: Présentations :: Présentations en Cours Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quand l'ordre s'efface, on peut encore compter sur l'espoir (Alicia)

avatar
Messages : 11
Date d'inscription : 09/09/2018
Dim 9 Sep - 15:31
Alicia Melvol





Certains de ses collègues la surnomment "La voix de la Justice" »
Âge » 22
Date de naissance » Mars 378
Race » Humaine
Sexe » Féminin
Groupe » Marine
Fruit Du Démon» Fruit de la Rouille - Sabi Sabi no Mi : Permet à son possesseur de faire rouiller tout ce qu'il touche. Il peut donc rouiller toutes armes blanches ou membres d'êtres vivants.
Métier » Archéologue
Personnage sur l'avatar » Un OC très joli que j'ai vue sur DeviantArt : voici le lien du profil de la dessinatrice :  https://www.deviantart.com/namariko



Physique


Lorsqu’Alicia se voyait dans le miroir, elle n’aimait pas son reflet, peut-être parce qu’elle n’assumait pas les paroles des autres, s’entendant constamment dire à quel point elle était jolie. Elle n’arrivait vraiment pas à se l’admettre, et pourtant, personne ou presque ne pouvait dire le contraire.  La jeune femme était d’une beauté saisissante, le genre de jeune fille dont on ne peut pas passer à côté sans être charmé. Que ce soit ses cheveux, qu’elle avait coupé récemment, mais qu’elle pouvait totalement laissé pousser si le cœur lui en disait, ils étaient noir de jais, tel le plumage d’un corbeau, et ils avaient une légère tendance à boucler. Ses yeux avaient une teinte qui virait à l’orange. Avec énormément de douceur dans le regard, enfin, de la douceur quand elle ne voyait pas un hors-la-loi. La ces yeux s’emplissaient d’une haine et d’une colère vivace.
Ensuite, au niveau de sa silhouette, il n’y avait rien à dire, grande, élancée, 1M83 avec des jambes interminables et sublimes. Ainsi qu’une musculature tout à fait impeccable. On voyait bien des abdos se dessinait sur son ventre qu’elle laissait à nu pour que tout le monde puisse constater qu’elle était forte.
Du côté de la tenue, Alicia s’était fabriqué elle même sa propre tenue de combat, une tenue mêlant tissu filée et étoffe légère de sa région. Elle était incroyablement jolie cette tenue, en plus de faciliter les mouvements amples et le combat au corps à corps. Et sa posture alerte ainsi que les bandages qui entouraient ses mains indiquait qu’elle avait pratiquer cette activité plus souvent qu’à son tour. Bien que les bandages était surtout des protections pour éviter de mettre ces mains en contact avec n’importe quoi.
Dernier détail qui ne laissait pas indifférent, c'était l'alliance que l'on pouvait apercevoir à son doigt, signe que son cœur n'était plus à prendre

Caractère

En voyant Alicia, on ne se dirait pas qu’elle puisse cacher un caractère aussi brutal, mais ce caractère était surtout réservé au criminel. Lorsqu’elle était en service, Alicia devenait une femme froide et totalement déchaînée, malgré un jugement totalement impartial de sa part. Elle jugeait les actes et leurs intentions de manière équitable entre tout le monde, et à la bonne proportion suivant l’investissement dans l’acte criminel. Lorsqu’elle se lançait en combat, on aurait cru une démone qu’on avait libéré et qui répandait le carnage, personne à part elle ne savait pourquoi, mais sa haine de la criminalité, et notamment de la piraterie, se ressentait jusque dans chacun de ses coups. Elle ne supportait pas la criminalité et l’affichait très bien. Quand elle n’était pas en service, Alicia s’adoucissait, notamment parce qu’elle pouvait rejoindre son foyer et sa famille. Son comportement retrouvait sa douceur habituelle. Certains se demandait si il était possible de concilier vie de famille et emploi dans la Marine, peut-être Alicia y parvenait-elle parce qu’elle ne se posait pas la question.  En tout cas, sa douceur et sa joie de vivre ressortait pleinement, et elle appréciait pleinement ses trop rares moments qu’elle pouvait avoir.
Alicia avait aussi plusieurs ambitions pour la Marine, mais elle attendait surtout d’accéder à de plus haute fonction, de se sentir reconnue comme membre important de la Marine, pour lui donner les moyens de ses ambitions.  




Histoire


Chapitre 1 : Naissance et Jeunesse

C’est entouré d’une famille déjà pleine qu’Alicia est née, avec son père, sa mère, son frère et sa sœur, la jeune cadette n’avait pas le temps de s’ennuyer. Sa famille avait fait de la mer son commerce, étant des pêcheurs de Baterilla. Leurs marchandises se vendaient bien, de sorte que l’argent ne manquait pas réellement à la famille. Les enfants pouvaient à loisir partir souvent en mer avec leur parent et ils en étaient parfaitement heureux. La déjà toute jeune Alicia se sentait en quelque sorte apaisée sur l’océan, entourée par sa famille.  La jeune fille grandit en suivant en parallèle sa famille en mer. Elle appréciait beaucoup se sentir bercer par le mouvement des vagues et ses frères et sœurs lui apprenait petit à petit les rudiments de la pêche, plus elle grandissait et plus elle appréciait cette vie simple et rangée. C’est vers ses 6 ans cependant, que sa vie vira de bord pour tourner au drame.

La journée était peu avancée, et la pêche matinale n’avait pas prodigué énormément de poissons, alors le père d’Alicia pris le risque de s’aventurer un peu plus loin dans la mer pour essayer d’en attraper. Seulement, il n’aurait pas dû choisir ce jour-là pour le faire, alors qu’il avait stationné la petite embarcation familiale, un bateau approcha, ne portant pas de pavillon, c’est au dernier moment qu’il hissa le pavillon noir et que la famille sut qu’elle était en mauvaise posture. En fait, la famille ne se défendit même pas. Les pirates ne leur firent pas de mal dès le moment ou ils se rendirent, c’était du butin facile pour eux. Seulement, le bateau n’avait donc que très peu de marchandises. Cela énerva quelque peu le capitaine, qui ne croyait pas qu’une embarcation comme celle de la famille d’Alicia ne contenait pas plus de quelques poissons, visiblement elle lui paraissait trop grande. Ce qui était idiot, en soi, leur père avait juste pris l’embarcation pour que sa famille puisse l’accompagner, c’est pour cela qu’elle était légèrement plus grande qu’une embarcation normale. Puis Alicia s’est énervée à cause de cela, elle ne voulait pas qu’on fasse de mal à sa famille, alors elle à commencer à taper sur la cuisse du pirate, vu sa taille et son âge, elle devait avoir la force d’une piqûre de moustique, mais ses parents n’avaient pas eu le temps de la retenir, et maintenant c’était trop tard, elle avait attiré leur attention.

« Mais dis-moi, t’es courageuse p’tite, faut en avoir une sacrée paire pour attaquer un adulte comme ça. »

« J’vais te casser les dents, dès que tu me lâches je te brise les tibias »

Elle ne s’imaginait même pas capable d’autant d’invectives. Ses parents lui hurlaient d’arrêter, mais c’était de toute façon trop tard. Un sourire affreusement diabolique se dessina sur le visage du capitaine.

« J’aime bien ta niarde, tu sais quoi, je la prends, je vais bien  l’éduquer moi ! »

Son père tenta immédiatement de s’interposer, mais il fut arrêté par deux hommes du capitaine tandis qu’il s’époumonait contre le pirate qui tenait Alicia d’une main alors que celle-ci continuait vainement de le frapper.  

Chapitre 2 : Nouvelle vie, le cauchemar d’une enfant.

Le bateau pirate ne resta pas longtemps et le capitaine jeta Alicia dans une petite cage. IL prenait ses précautions pour ne pas qu’elle ne s’échappe ailleurs.

« Bon, ma p’tite, c’quoi ton nom »

Alicia n’avait aucune envie de leur donner, et après tout ils attendaient juste un nom, il n’aurait pas à le connaître pour de bon.

« … Iris… »

Alicia savait vaguement qu’Iris était un nom de plante, et elle aimait bien le nom, alors ça lui était passé par la tête comme cela. Le pirate eut l’air satisfait de sa réponse, il ne pouvait pas vraiment savoir si elle mentait ou pas, peut-être qu’il s’en fichait dans le fond.

« Ok… Iris… Tu vas vivre avec nous  à partir de maintenant, tu vas voir tu vas t’amuser ici. »

Étonnamment, Alicia ne s’amusa pas un seul instant durant ses 6 années de captivité. Durant ses 6 années, elle dut subir beaucoup d’intensité physique, sur le bateau, c’était la règle du plus fort qui s’appliquait. Celui qui n’était pas assez fort pour avoir son utilité était un boulet, c’est tout. Au moins les pirates étaient en ce point simple à comprendre. En 6 ans, Alicia refusa obstinément de participer aux abordages, jusqu’à ses 12 ans, ou le capitaine considéra qu’il était temps de l’y obliger ou de la jeter par dessus-bord. Ce qui était aussi la raison pour laquelle elle ne tentait pas de fuir, elle y risquait la mort. Pendant 6 ans, elle s’attela à la seule tâche dont elle était capable, faire croire à ses pirates qu’elle faisait parti intégrante de leur équipage.  

L’abordage avait lieu sur un navire marchand qui semblait à première vue sans importance. Le butin était en apparence maigrelet, mais Alicia fut forcé d’y participer, le principe dans l’équipage, c’est tu gardes ce que tu trouves. Alicia avait réussi à trouver dans les placards de la nourriture, elle cherchait d’éventuels armes ou de quoi communiquer, mais à manger en plus ne serait pas de refus. Elle avait trouvé pêle-mêle quelques féculents, quelques légumes et un une corbeille de fruits, un lui avait paru un peu particulier sur l’instant mais elle ne réfléchit pas et fourra son butin dans un sac de toile. Le repas du soir fut pour une fois plus copieux qu’à l’accoutumée, cependant elle reporta son attention sur le fruit qui lui avait semblé étrange, effectivement, elle ne connaissait pas cette variété de fruit, il avait une couleur particulière. Mais elle voulait manger, et une couleur particulière ne l’empêcherait pas de prendre au moins une bouchée. Sauf que le fruit était dégueulasse, elle déglutit son morceau avec difficulté avant de laisser le fruit de côté. Il n’était pas bon ce fruit. Elle se permit même de le jeter par dessus-bord. Elle fut ensuite assignée au nettoyage de l’armement, mais celui-ci vira à la catastrophe. Parce que la première épée qu’elle prit dans sa main, elle s’effrita comme une petite poudre. Sous ses yeux, quand elle était entré en contact avec elle, l’épée avait rouillée jusqu’à se briser. Elle paniqua sur le coup, quelque chose de grave, tout autant que le gros bras qui s'assurait du travail bien fait.

Il courut tout de suite prévenir le capitaine du nouveau tour d'Alicia, ce qui la fit paniquer encore plus, le capitaine tentait bien de la calmer, mais elle n'y parvenait, presque par réflexe, il s'empara d'elle, mal lui en prit, puisque son bras gauche nu commença sous les yeux de la jeune femme et du bateau tout entier à s'effriter. Le capitaine cria, fort, très fort, cela devait être vraiment douloureux de voir la moitié de son bras s'émietter. Alicia leur criait dessus pour ne pas qu'il s'approche. Ils n'osaient pas vraiment, mais une forme vint transpercer le brouillard qui s'était abattu. Un bateau, un gros bateau. Alicia, paniquée, n'y voyait qu'une seule chose, une possibilité de fuite : elle était paniquée et apeurée, alors elle s'élança vers la seule forme qu'elle connaissait, avant de se rendre compte qu'il s'agissait d'un navire qui portait un étendard qui lui était totalement inconnu. Le navire commença à tirer aux boulet sur le bateau, ils comptaient certainement l'aborder, Alicia n'hésita pas deux minutes, elle fit payer les 6 années de captivité qu'elle avait vécue. Elle s'attaqua à eux, et elle les remercia quelque part intérieurement pour l'avoir endurci physiquement et mentalement, d'autant que les pirates n'osaient pas vraiment l'approcher de peur de voir leur membres émiettés comme le bras de leur capitaine, qui se retrouvait dans l'incapacité nette de se battre. Lorsque le bateau aborda le bateau, Alicia s'était retrouvé acculée face aux pirates, qui n'osaient tout de même pas la toucher. Ceux-ci, pas idiot pour deux sous, commençaient à se rendre compte qu'il ne pourrait pas fuir. C'est ainsi qu'une grande femme vint les arrêter, mais quand on parle de grande, il fallait entendre gigantissime, Mesurant près de 3M, elle était tellement impressionnante qu'Alicia ne put s'empêcher de penser qu'elle pouvait l'achever juste en la regardant. Elle avait maîtrisée le bateau entier en si peu de temps, elle devait être tellement forte, au moins, la contribution d'Alicia lui permit d'obtenir le bénéfice du doute auprès de sa salvatrice qui lui permis d'expliquer son histoire à l'intérieur de leur bateau.  

La grande femme comprit très vite qu'Alicia n'était pas mauvaise, qu'elle avait même aider en quelque sorte, et qu'elle était avant tout une victime dans l'histoire. Elle lui expliqua ensuite que le fruit qu'elle avait mangé était un fruit du démon très probablement, qui lui avait donné un pouvoir particulier, la jeune fille ne pourrait par contre plus jamais nager. La femme qui s'appelait Denfer ne répondait à aucun maître, mais disait qu'elle intégrerait bientôt un nouvel organe de maintien de la paix et invita même la jeune Alicia à la rejoindre quand elle aurait été créée. Elle lui parla avec beaucoup de bienveillance. Puis, enfin, elle fut ramenée à sa famille, son calvaire prenait fin.


Chapitre 3 : Retour à la vie civile et un nouvel espoir

Après plus de 6 ans sans les voir, Alicia avait pu réintégrer sa famille, mais les choses n’étaient plus pareilles. Elle avait tellement changée, physiquement et mentalement, que ses parents ne la reconnurent pas, tout comme son frère et sa sœur. Qui plus est, le pouvoir de son fruit du démon les effrayaient. Ils étaient paniquées. En 396, alors que la jeune fille avait 18 ans, un nouvel organisme vit le jour : La Marine, celle-ci se dédiait toute entière à l’arrestation des pirates. La femme qui l’avait sauvée faisait déjà partie des plus influentes personnes de cette organisation. C’est donc naturellement qu’elle se décida d’aller participer. Elle voulait aider les gens en arrêtant les pirates.

Heureusement, Ravenfield était l’un des lieux de naissance de la Marine, c’était l’endroit le plus simple pour l’intégrer. Le bureau nouvellement ouvert lui demanda en premier lieu son âge, puis une légère démonstration physique, qu’elle passa sans réelle difficulté. C’est donc avec une fierté non dissimulée qu’elle intégra la Marine. Rentrant au bas de l’échelle, mais elle savait qu’avec ses capacité, elle ne tarderait pas à atteindre des hauts postes dans la Marine, pour l’aider à atteindre de hautes fonctions.

En parallèle, Alicia s’était prise d’une certaine passion pour l’histoire du monde, ayant commencé la lecture de traités historiques. Alicia se découvrit ainsi une passion pour l’archéologie. Et un emploi dans la Marine lui permettrait d’explorer les océans pour découvrir les sites qui pouvaient faire découvrir l’histoire du monde.

C’est enfin à cette période qu’elle rencontra un homme qui la métamorphosa : Armin.

Chapitre 4 : A l’aube d’une nouvelle aventure !

Alors à peine engagé dans la Marine, Alicia à alors rencontré celui qui ferait par la suite parti intégrante de sa vie : il s’agit d’Armin.


Travaillant dans le bureau de la garde de Ravenfield, en gros, c’était lui qui traitait les différends dossiers de criminels pour les classifier, un boulot planqué disait-il.

C’est par cette occasion qu’elle put rencontrer le jeune homme, encore un peu maladroit car il venait d’accepter le job, Alicia s’en amusait un peu, sa maladresse avait quelque chose de mignon à ces yeux. Se sentant pousser des ailes en sa présence pendant qu’elle récitait ses rapports, elle l’invita à dîner, puis après dîner, ils prirent un dernier verre. Et leur relation se prolongea, jusqu’à ce qu’Armin lui fasse sa demande en mariage 2 années plus tard. Les deux tourtereaux étaient alors âgés de 20 ans. Le mariage fut beau. Et Alicia se sentait comme revivre et s’épanouir dans cette relation. Chaque fois qu’elle patrouillait pour la Marine ou qu’elle partait en mer, elle attendait avec impatience le moment de rentrer, elle trouvait même que cela rendait le voyage encore plus magnifique. L'envie de protéger ses proches lui donnaient encore plus envie de s'engager à lutter contre la piraterie et la criminalité en général.

Cependant, une nouvelle à laquelle la jeune femme ne s’attendait pas l’éloigna des mers lors de sa vingt-et-unième année. En effet, elle dut passer 9 mois chez elle, car elle apprit sa grossesse inattendue. Après tout ce qu'elle avait traversé, Alicia fut tellement comblée qu'elle pleura beaucoup. Des larmes de joie. Et 9 mois plus tard, la fille d'Armin et Alicia naissait.



En souvenir d'une période ou elle espérait des jours meilleurs, Alicia baptisa sa fille Iris. Sa naissance remotiva Alicia encore plus, lui donnant une raison supplémentaire de se battre pour protéger ceux qu'elle aimait.


& toi ?



Surnom » EUh... COmme j'en ai pas je vais me contenter de Noémie
Age » 23
Commentaire » Ça à l'air sympa ici

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Doriki: 0
Equipage:
Fruit du démon:
Messages : 113
Date d'inscription : 01/04/2018
Mar 11 Sep - 23:01
Et c'est la validation ! Jolie fiche ! C'est beau de voir quelqu'un avec une famille owo.

Tu peu donc aller faire ta fiche technique et commencer à rp !

Des poutous !
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Exploration :: Avant-tout :: Présentations :: Présentations en Cours-